Télétravail et Covid : comment protéger la santé des télétravailleurs ?

Vérifié le 03/02/2022 par Céline Desrumaux, Rédactrice
Télétravail et Covid : comment protéger la santé des télétravailleurs ?

L’épidémie de Covid-19 a entraîné une hausse considérable du télétravail. Bien que cette mesure soit efficace pour réduire la propagation du coronavirus, notamment lors des pics épidémiques, le télétravail n’est pas sans conséquence pour la santé du travailleur. C’est pourquoi deux organisations des Nations Unies proposent aujourd’hui des recommandations.

L’impact du télétravail sur la santé est réel

Un rapport émanant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation internationale du Travail (OIT) demande que des « mesures soient mises en place pour protéger la santé des travailleurs lors du télétravail ». En effet, il ne suffit pas que le télétravailleur soit productif, il faut également que le travail à distance soit sain. Le télétravail n’est pas sans risques malgré les nombreux avantages qu’il représente. Du côté des télétravailleurs, ils peuvent bénéficier, par exemple, d’une flexibilité des horaires, de la possibilité de faire de l’activité physique, d’un gain d’énergie qui n’est pas dépensée sur les routes ou encore d’une diminution de l’exposition à la pollution atmosphérique. Concernant les entreprises, elles sont de plus en plus nombreuses à constater que la productivité peut être accrue en télétravail tout en réduisant les coûts.   

Néanmoins, si le télétravail n’est pas encadré, organisé et planifié, son impact sur la santé du télétravailleur n'est pas bon. Le rapport indique, en effet, qu’il a des effets néfastes sur la santé physique, mentale ainsi que sur le bien-être social. Le télétravail peut :

  • induire des comportements à risques : augmentation de la consommation de tabac et d’alcool, violence domestique ;
  • nuire à la santé physique : survenue de troubles musculo-squelettiques, fatigue oculaire, surpoids ;
  • mener à des troubles sociaux ou psychologiques : isolement social, épuisement professionnel, dépression. 
Il est donc nécessaire d’adapter ces nouvelles conditions de travail afin de préserver la santé du salarié. C’est pourquoi l’OMS et l’OIT demandent au gouvernement, aux entreprises, aux salariés ainsi qu’aux professionnels de santé de mettre en place des actions afin de protéger la santé des télétravailleurs.

Améliorer les conditions du télétravail

Comme le souligne Vera Paquete-Perdigão, la Directrice du département de l’OIT, « nous avons l’occasion d’intégrer de nouvelles politiques, pratiques et normes de soutien pour garantir à des millions de télétravailleurs un travail sain, heureux, productif et décent. » Il apparaît donc essentiel que les télétravailleurs soient correctement équipés (matériel) afin d’exercer leur métier à distance dans de bonnes conditions. Les entreprises doivent également leur fournir des informations, des directives ainsi que des formations indispensables à leur sécurité psychosociale et mentale. Elles doivent leur apprendre à bien gérer les risques liés au télétravail, mais aussi instaurer un « droit à la déconnexion ». Les télétravailleurs doivent également avoir accès à la télésanté. Par ailleurs, les conditions de télétravail doivent être adaptées à chacun de manière individuelle afin que l’organisation corresponde à leurs besoins.

Céline Desrumaux
Rédaction : Céline Desrumaux
Rédactrice
03 février 2022, à 15h22
4.5
7 avis
100% Des lecteurs ont trouvé cet article utile Et vous ?