La maladie de Morton : qu'est-ce que c'est ?

La maladie de Morton : qu'est-ce que c'est ?

Semblable à une brûlure, la névrome de Morton se ressent généralement en position debout ou lors de la marche.

Comment se soulager ?

Le névrome de Morton, qu'est-ce que c'est ?

Le névrome ou maladie de Morton est une enflure du tissu de cicatrisation autour des nerfs des doigts de pied qui provoque une vive douleur, généralement entre le 3ème et le 4ème orteil.

La douleur, semblable à une brûlure, est ressentie en position debout ou lors de la marche et rarement dans les deux pieds à la fois.

Causes du névrome de Morton

La cause exacte du névrome de Morton est mal connue, mais il pourrait être la conséquence d'une compression du nerf de l’avant-pied à cause de chaussures trop étroites. Il pourrait aussi être causé par l’épaississement et la cicatrisation du tissu autour des nerfs qui communiquent avec les orteils en réponse à une irritation, une pression ou une blessure.

Plus rarement, le névrome de Morton se développe entre le 2ème et le 3ème orteil. Chez environ 1 patient sur 5, le névrome apparaît dans les deux pieds.

Le névrome de Morton est un malaise commun du pied et serait plus fréquent chez les femmes, sans doute à cause du port plus fréquent de chaussures à talons hauts ou étroites.

Symptômes de la maladie de Morton

Cette condition ne présente habituellement aucun signe externe :

  • La sensation de marcher sur un caillou ou d’avoir un pli dans une chaussette ;
  • un picotement ou un engourdissement des orteils ;
  • des symptômes qui s’intensifient lors de périodes debout prolongées ou lors du port de chaussures à talons hauts ou étroites ;
  • une douleur vive comme une brûlure à l’avant du pied qui irradie dans les orteils. La douleur est souvent maximale à la région plantaire et cesse temporairement lors du retrait des chaussures, lors de la flexion des orteils ou du massage du pied.

Diagnostic du névrome de Morton

Un examen médical est habituellement suffisant pour établir le diagnostic du névrome de Morton.

L’IRM (imagerie par résonnance magnétique) est rarement utile pour confirmer un diagnostic, elle est coûteuse et peut s’avérer faussement positive dans le tiers des cas qui sont asymptomatiques.

Personnes à risque du névrome de Morton

  • Les personnes qui ont un excès de poids ;
  • les personnes qui ont des déformations du pied telles que des oignons (renflement des articulations et des tissus mous à la base du gros orteil), des orteils en griffe (déformation des articulations des orteils), des pieds plats ou une flexibilité excessive.

Facteurs de risque du névrome de Morton

Porter des talons hauts ou des chaussures serrées

En effet, ce type de chaussures peut mettre de la pression sur les orteils.

Pratiquer certains sports athlétiques comme la course ou le jogging

Ils soumettent les pieds à des impacts répétitifs. Pratiquer des sports qui impliquent le port de chaussures serrées qui compressent les orteils, tels que le ski alpin, le ski de randonnée ou l’escalade.

Jacques Allard
Rédaction : Dr Jacques Allard
Médecin
21 décembre 2021, à 11h34