Paxlovid : le médicament anti-Covid arrive en France

Vérifié le 31/01/2022 par Céline Desrumaux, Rédactrice
Paxlovid : le médicament anti-Covid arrive en France

Le Paxlovid® est un médicament anti-Covid innovant, fabriqué par le groupe pharmaceutique Pfizer. Destiné à certains usagers, le traitement contre la Covid-19 devrait arriver durant le mois de février dans les pharmacies françaises.

Qu’est-ce que le Paxlovid ?

Le Paxlovid® est un médicament à prendre par voie orale, appelée « per os », pour lutter contre l’infection de Covid-19. Élaborée par le laboratoire américain Pfizer, cette pilule anti-Covid est un traitement curatif, contrairement aux vaccins, qui eux ont un rôle préventif. Le Paxlovid® est un antiviral, c’est-à-dire qu’il bloque la réplication du virus dans l’organisme d’une personne déjà infectée par le germe pathogène. Ainsi, la charge virale (quantité de virus) diminue. Le médicament contre le coronavirus de Pfizer est composé d’une association de deux antiviraux bien distincts, chacun étant sous forme d’un comprimé différent. Il s’agit :

  • Du normatrelvir, en comprimé de 150 mg. C’est un inhibiteur de protéase, il paralyse l’action des enzymes de la protéase 3C-like et empêche la multiplication du virus Sars-Cov-2 ;
  • Du ritonavir, en comprimé de 100 mg. Ce dernier est indispensable pour obtenir l’effet thérapeutique souhaité, car le ritonavir augmente la concentration plasmatique du premier médicament normatrelvir. En effet, sa concentration dans le plasma augmente pour atteindre un taux maximum, puis décroît de manière continue et rapide. Le ritonavir permet donc de maintenir une quantité suffisante de normatrelvir afin d'optimiser la guérison du patient.


Le Paxlovid® est un outil supplémentaire pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, c’est pourquoi, d’après les résultats des essais cliniques, la Commission européenne a autorisé sa mise sur le marché le 28 janvier 2022. Par ailleurs, en ce qui concerne la France, elle devrait recevoir environ 500 000 boîtes de médicaments, dont plusieurs milliers seront disponibles en pharmacie dès février. En effet, la Haute Autorité de Santé a donné son accord pour une utilisation précoce et conditionnelle de ce produit pharmaceutique le 20 janvier dernier.

Pour qui ce médicament anti-Covid est-il recommandé ?

Pour l’heure, le traitement de la Covid-19 Paxlovid® est indiqué uniquement chez les adultes à risque de faire une forme sévère de la maladie et qui ne nécessitent pas d’oxygénothérapie (de supplémentation en oxygène). Les personnes immunodéprimées sévères, celles présentant une pathologie à très haut risque de forme grave (cancers, maladies du sang, pathologies rares, trisomie 21, etc.) ainsi que les patients âgés de plus de 65 ans et présentant des facteurs de risques pourront donc bénéficier de ce traitement en cas de contamination par le virus Sars-Cov-2.

D’après les données scientifiques du laboratoire Pfizer, le Paxlovid® est efficace, car il réduit le risque d’hospitalisation et de décès de 85,2 %. Le médicament a d’autres avantages, puisqu’il conserve une activité thérapeutique contre les variants, et même contre le variant Omicron. D’autre part, la prise de ce traitement par le patient est très simple.

Quand prendre Paxlovid® ?

Le traitement anti-Covid Paxlovid® doit être pris le plus tôt possible, dès que le diagnostic de la Covid-1 est confirmé et dans les 5 jours qui suivent l'apparition des symptômes. La posologie recommandée pour le patient est de 300 mg de nirmatrelvir (deux comprimés de 150 mg) combiné à la prise d’un comprimé de ritonavir (100 mg), à 12 heures d’intervalle. Le traitement est administré pendant 5 jours.

Quelles sont les contre-indications et les précautions à prendre ?

Le Paxlovid® est contre-indiqué chez les patients qui présentent une insuffisance rénale ou hépatique sévère. Concernant les personnes âgées de moins de 18 ans, aucune donnée sur l’efficacité et la sécurité du médicament n’est disponible pour le moment. Il n’est pas recommandé chez la femme enceinte ou en âge de procréer n’utilisant pas de contraception. Par ailleurs, une patiente sous Paxlovid® doit suspendre l’allaitement de son bébé. Quant aux patients qui souffrent d’une insuffisance rénale modérée, la posologie du traitement doit être adaptée (un seul comprimé de nirmatrelvir doit être pris avec le ritonavir).

D’autre part, le Paxlovid® ne doit pas être pris en concomitance avec d’autres médicaments, comme certains antihistaminiques, analgésiques ou antibiotiques (acide fusidique).

Céline Desrumaux
Rédaction : Céline Desrumaux
Rédactrice
31 janvier 2022, à 17h13
4
119 avis
92% Des lecteurs ont trouvé cet article utile Et vous ?