La crise d'angoisse, comment calmer une attaque de panique ?

Vérifié le 18/01/2022 par PasseportSanté
La crise d'angoisse, comment calmer une attaque de panique ?

Une crise d'angoisse est une forme d'anxiété, difficile à gérer, qui peut survenir à tout moment. Elle se caractérise par la peur de mourir ou de perdre le contrôle.

Vous faites régulièrement des attaques de panique et vous vous demandez d'où vient ce trouble de l'anxiété ? Dans cet article, retrouvez toutes les informations sur les différents symptômes d'une crise de panique. Nous vous expliquons comment s'en débarrasser ou encore comment apprendre à mieux gérer cette situation au quotidien.

Qu'est-ce qu'une crise d'angoisse ?

La crise d'angoisse ou attaque de panique est une manifestation des troubles anxieux. Cette crise d'angoisse aiguë apparaît de façon brutale et dure de quelques minutes à quelques heures.

La personne qui subit une crise de panique va ressentir les différents sentiments suivants :

  • une peur intense (de mourir, de devenir fou) ;
  • une sensation de danger immédiat ;
  • des sensations physiques désagréables (palpitation, sueurs, tremblements, douleurs thoraciques, etc).

Les symptômes physiques qui accompagnent l'attaque de panique vont être plus ou moins spectaculaires et vont alimenter, voire aggraver la peur ressentie par la personne. Lors d'un trouble de la panique, la personne aura l'impression de perdre totalement le contrôle.

Remarque : il serait faux d'affirmer que les difficultés respiratoires ou les problèmes de tétanie sont toujours synonymes de crise d’angoisse. De nombreuses maladies peuvent causer ce type de symptômes (l’asthme, par exemple), et, il est important de consulter son médecin dans tous les cas pour obtenir le bon diagnostic.

Les troubles associés à une crise d'angoisse

Dans le cadre du trouble panique, on retrouve principalement des troubles psychopathologiques associés. Toutefois, il est difficile de savoir si c'est l'apparition du trouble panique qui va entraîner ces troubles où si la présence de ces troubles conduira la personne à développer un trouble panique.

D'après certaines études, les principaux troubles psychologiques associés au trouble panique, sont :

  • la dépression ;
  • la phobie sociale (anxiété induite par des situations sociales) ;
  • un trouble de l'anxiété généralisé (TAG) ;
  • les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ;
  • un trouble de stress post-traumatique (anxiété induite par un traumatisme).

Les causes de la crise d'angoisse

Les mécanismes de la crise d’angoisse ne sont pas très bien connus. Cependant, ils font interagir de nombreux facteurs d’ordre biologique, psychologique, génétique et cardio-respiratoire.

Selon certaines théories, une crise de panique résulte d’une réaction inappropriée ou excessive au stress.

Un cercle vicieux

Une crise d'angoisse peut déclencher de l’hyperventilation selon différentes situations de peur et d'angoisse (dont celle de ne plus pouvoir respirer). Cette hyperventilation peut engendrer certains symptômes tels que :

  • des vertiges ;
  • un engourdissement des membres ;
  • des tremblements ;
  • des palpitations.

À leur tour, ces symptômes aggravent la peur et l’anxiété. Il s’agit donc d’un cercle vicieux qui s’autoentretient.

Des recherches ont montré que l'administration de certaines substances (lactate de sodium, dioxyde d'azote) agissant sur la régulation de certains neurotransmetteurs déclencherait des attaques de panique.

Dans l'approche psychanalytique, la névrose d'angoisse dont le trouble panique fait partie, trouverait son origine dans une accumulation d'excitation sexuelle. La pulsion sexuelle se transformerait en une tension nerveuse.

Quelle prévalence en cas de crise de panique ?

Il est possible d'estimer que 21 personnes sur 100 vivront, au cours de leur vie, l'expérience d'une attaque de panique alors que seulement 1 personne sur 100 développera un trouble panique.

Enfin, les attaques de panique surviennent le plus souvent chez des personnes jeunes (entre 15 et 45 ans) et elles sont plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes.

Les personnes les plus touchées par les attaques de paniques sont :

  • les femmes (elles sont 1,5 à 2 fois plus touchées que les hommes) ;
  • les jeunes (entre 15 et 20 ans) ;
  • les personnes ayant des antécédents familiaux de troubles paniques ;
  • les personnes présentant une personnalité anxieuse ;
  • les personnes souffrant de dépression et de troubles anxieux ;
  • les personnes ayant des antécédents d’abus sexuels ou de maltraitance.

Crise d'angoisse : évolution et complications possibles

L’anxiété et les attaques de panique ne sont pas graves en tant que telles. Cependant, certaines crises d'angoisses peuvent être impressionnantes, voire traumatisantes, pour la personne atteinte et son entourage.

L'anxiété anticipatoire

Certaines personnes vont développer ce que l'on appelle une anxiété anticipatoire. Ce type de crise survient entre deux attaques de panique, la personne va alors vivre dans la crainte de subir de nouveau une crise d'angoisse.

Cette crainte de voir l'attaque de panique réapparaître n'importe où, n'importe quand peut entraîner une baisse importante de la qualité de vie de la personne.

Les troubles psychiatriques

Certains troubles psychiatriques (agoraphobie, dépression) peuvent apparaître secondairement à la répétition des attaques de panique. La crainte d'être envahi par une nouvelle attaque dans un lieu public sans possibilité d'être secouru peut induire de nouvelles peurs telles que :

  • la peur de sortir ;
  • la peur d’être en présence d’inconnus ;
  • la peur de participer à des activités sociales ou professionnelles diverses.

Troubles paniques

Enfin, chez certaines personnes, la fréquence des crises est très élevée, soit plusieurs par jour, on parle alors de trouble panique. Le risque de dépression, de pensées suicidaires, de passage à l'acte suicidaire, d’abus de drogues ou d’alcool est accru en cas d’attaques de panique fréquentes.

Grâce à une prise en charge adéquate, il est possible de maîtriser cette angoisse et de réduire la fréquence des crises.

L'avis du Dr Céline Brodar

Dans le cadre de sa démarche de qualité, PasseportSanté vous propose de découvrir l’opinion d’un professionnel de la santé.

Le Dre Céline Brodar, psychologue, vous donne son avis sur la crise d'angoisse :

"Il est important de consulter rapidement si vous êtes sujet aux attaques de panique. En effet, seul le médecin pourra faire la part des choses entre un épisode d'anxiété aigüe est une pathologie somatique ayant une symptomatologie assez proche. Un traitement pharmacologique (antidépresseurs et anxiolytiques) associés à une psychothérapie permettent de sortir de ce cercle vicieux de l'anxiété.

Dans le monde actuel, où le stress est partout, notre organisme tente de s'adapter et nous envoie parfois des signaux de détresse. Pour certains les lombalgies et pour d'autres les attaques de panique. Ces crises aigües d'anxiété sont très éprouvantes physiquement et psychologiquement. N'hésitez pas à en parler et à vous faire accompagner."

Céline Brodar, Psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie.

Céline Brodar
Rédaction : Céline Brodar
Neuropsychologue
Juillet 2013
   L'équipe PasseportSanté
Rédactrice
18 janvier 2022, à 18h14