Artériosclérose : définition et symptômes

Artériosclérose : définition et symptômes

L’artériosclérose est caractérisée par l’épaississement, le durcissement et la perte d’élasticité de la paroi des artères. Facteur de risque cardiovasculaire, l’athérosclérose est une forme d'artériosclérose.

Qu’est-ce que l’artériosclérose ?

L’artériosclérose est une forme de sclérose qui survient au niveau des artères. En d’autres termes, cela signifie qu’elle est caractérisée par un durcissement, un épaississement et une perte d’élasticité de la paroi des artères.

L’artériosclérose est souvent définie comme un phénomène naturel lié à l’âge avec un épaississement normal de la paroi des artères.

Néanmoins, de nombreuses études ont également montré que ce durcissement de la paroi pouvait être accéléré par certains troubles cardiovasculaires. Le dépôt progressif de lipides au niveau de la paroi des artères peut notamment être à l’origine de cet épaississement et de ce durcissement. Dans ce cas, on parle plus souvent d’athérosclérose en référence à l’athérome, qui désigne la plaque de graisses formée.

Quelles sont les causes de l’artériosclérose ?

Bien que l’artériosclérose soit définie par certains chercheurs comme un phénomène normal lié au vieillissement, cette sclérose au niveau des artères pourrait être favorisée par de nombreux facteurs dont :

  • des facteurs génétiques ;
  • des troubles métaboliques ;
  • des mauvaises habitudes alimentaires ;
  • un manque d’activité physique ;
  • certains facteurs de stress.

Qui est concerné ?

Etant donné ses nombreuses causes, l’artériosclérose peut toucher de nombreuses personnes. Parmi les populations les plus à risque, on distingue notamment :

  • les personnes âgées ;
  • les personnes pratiquant peu ou pas d’activité physique ;
  • les personnes en surcharge pondérale ;
  • les personnes présentant une dyslipidémie telle que l’hyperlipidémie et l’hypercholestérolémie ;
  • les personnes diabétiques ;
  • les personnes hypertendues, c’est-à-dire présentant une hypertension artérielle ;
  • les fumeurs.

Quel est le risque de complication ?

L’artériosclérose peut rester asymptomatique pendant plusieurs années. Néanmoins, dans les cas les plus graves, elle peut boucher des artères indispensables au bon fonctionnement de l’organisme telles que les artères coronaires et les artères carotides. Provoquant une mauvaise oxygénation, l’obstruction de ces artères peut conduire à :

Quels sont les symptômes de l’artériosclérose ?

Une artériosclérose peut rester invisible ou se manifester par différents symptômes. Ces derniers dépendent des artères touchées par la sclérose.

L’artériosclérose peut notamment engendrer :

  • des douleurs localisées, notamment lors de mouvements ou au niveau de la poitrine avec la survenue d’un angor, ou angine de poitrine ;
  • une arythmie cardiaque, qui peut être associée à une hypertension artérielle ;
  • un déficit moteur et/ou sensitif au niveau des membres supérieurs et inférieurs ;
  • une claudication intermitente ;
  • des troubles de la vision ;
  • des essoufflements ;
  • des vertiges.

Comment prévenir l’artériosclérose ?

La prévention de l’artériosclérose consiste à limiter les facteurs de risque tels que les mauvaises habitudes alimentaires et la sédentarité. Pour cela, il est recommandé de :

  • adopter une alimentation saine et équilibrée en limitant la consommation de produits transformés et les excès de graisses, de sucres et d’alcool ;
  • pratiquer une activité physique régulière.

Pour prévenir la survenue d’artériosclérose, il est également conseillé de maintenir un suivi médical régulier. Celui-ci doit notamment inclure un bilan lipidique pour analyser les taux sanguins de cholestérol total, de cholestérol HDL, de cholestérol LDL et de triglycérides. Un suivi du poids et de la tension artérielle est également préconisé pour limiter le risque de complication.

Comment traiter l’artériosclérose ?

Le traitement de l’artériosclérose dépend de son origine, de son évolution et de sa gravité.

Un traitement médicamenteux peut notamment être envisagé en cas d’artériosclérose. Les médecins peuvent notamment prescrire :

  • des antihypertenseurs ;
  • des statines ;
  • des antiagrégants plaquettaires.

Un traitement chirurgical peut être mis en place si l’artériosclérose présente un risque vital. L'intervention chirurgicale a pour objectif de rétablir la circulation sanguine lorsque les artères coronaires ou carotides sont bouchées. Selon les cas, l’opération peut par exemple être :

  • une angioplastiepour élargir le diamètre des artères coronaires ;
  • une endartériectomie pour retirer une plaque d’athérome formée au niveau des artères carotides ;
  • un pontage coronarien pour contourner les artères bouchées
Quentin Nicard
Rédaction : Quentin Nicard
Journaliste scientifique
Août 2017
95% Des lecteurs ont trouvé cet article utile Et vous ?